lundi 15 juillet 2013

Chaud-Froid de jardinier en sauce

Cher lecteur,

J'ai reçu la visite d'un de mes charmants soumis l'autre soir... Ce fut un moment si agréable que j'ai eu envie de le coucher sur papier pixelisé...

 
Lui aussi je le coucherai bien d'ailleurs.. ^^


"Maitresse, je peux venir plus tôt que prévu ce soir finalement, si vous le souhaitez bien sûr."

"Mon cher soumis, je suis ravie que tu puisses venir plus tôt. Tu viendras avec des vêtements qui ne craignent pas pour pouvoir travailler dans le jardin."

"Bien Maîtresse."

Voilà comment a commencé notre échange ce jour là... Disponible dès 18h, je décidais d'en profiter pour utiliser la fonction "jardinier" de mon soumis... Il fait enfin beau en Grolandie, c'est l'été ! Je veux pouvoir profiter de mon jardin et ma terrasse pleinement... et mon soumis sera ravi de m'y aider...

Il s'agira de ne pas se faire démasquer par mes voisins donc pas de pose du collier en cette fin d'après midi... Je sens une pointe de déception dans son regard, lui qui a l'habitude de me voir le lui passer très rapidement après son entrée dans les lieux... 

Plus grande est MA déception lorsque je NE lui ordonne PAS de me faire son traditionnel strip tease... 

Comme quoi en fait la routine peut avoir du bon... et les traditions aussi... ce que certains dans ce milieu appellent le "rituel" en somme.

 

  
Mais ce n'est que partie remise et c'est pour la bonne cause...
 
Au programme de ce soir, mon charmant apprend qu'il va devoir : 
- ranger le jardin (oui un jardin se range (quand la proprio du jardin est une personne bordélique ^^' )), 
- arracher les mauvaises herbes, 
- tondre la pelouse, 
- passer le Sarkozy... euh non pardon... passer le Karcher sur la terrasse, 
- nettoyer tables et chaises de jardin ...

"Bien sûr Maitresse".

Il fait plus de 30°C, il s'active bien, il aime le travail bien fait donc je sais que ce sera parfait.
Je lui indique clairement ce que je veux, lui donne les instructions, lui dit où est rangé le matériel. Il s'y colle sans rechigner du tout, il a l'air content d'être utile, de me servir. Il fait des efforts pas possible pour ne pas m'appeler "Maitresse" lorsqu'il a une question ^^ 

Dali...


Pendant ce temps, je suis assise sur une chaise de jardin dans un coin, j'ordonne du doigt, je fume tranquillement, je joue sur mon portable, et j'aide un peu aussi tout de même (si si).

La situation me plait ... cérébralement ça me plait beaucoup, et ça pendant les 2h30 de boulot qu'il va abattre... parce que :

  • J'imagine les voisins qui doivent se dire que je suis gonflée de ne pas lever le petit doigt et, oui, cela m'excite je dois bien l'avouer...

  • J'imagine l'état de mon soumis... je le connais bien, il aime me rendre service, je sais que la situation lui plait même si je ne peux pas m'en assurer physiquement... je le sens heureux => cela m'excite...

  • Je suis ravie qu'il me rende ce service, il me fait plaisir, cela me satisfait... => cela m'excite.

  • On a du temps devant nous et je sais que s'il fait bien son travail je serai si enchantée du résultat que je vais lui sauter dessus et en profiter un maximum... => tu connais la conséquence ^^

Une fois ses tâches terminées, et jugées bien faites, nous rentrons, je lui passe enfin son collier, il se déshabille enfin, il va évidemment se doucher puis nous discutons, nous buvons un verre "Mon jardin est nickel, ça se fête, un Martini !". 

Nous trinquons et j'ai une lueur dans les yeux qui ne tromperait personne... "Oh mais je suis très satisfaite mon cher soumis, tu vas voir à quel point, considère le reste de cette soirée comme ta récompense...". Pas de dîner, non non, là ce n'est pas ça dont j'ai une envie pressante.



Je tire sur la laisse et l'emmène directement sur mon lit. Je sors une corde en chanvre de mon sac à jouets... Je commence par lui attacher les chevilles, puis je lui ligote également les cuisses et je lie le restant de corde aux menottes préalablement installées à ses poignets... 

Il se retrouve immobilisé, allongé sur le dos, les bras tendus le long du corps, les mains menottées ensemble, le mousqueton passant juste en dessous de ses parties intimes, et j'en rajoute encore un peu en le privant de la vue. 

Je l'embrasse tout en installant de jolies pinces sur ses tétons... il gémit. Sa position me plait mais je ne le trouve décidément pas encore assez attaché... je réalise alors un petit bondage de son sexe (déjà en érection depuis un certain temps !), le tout rendant l'objet encore plus tendu, plus gonflé, plus appétissant... 

Tout ça se passe assez vite, j'étais vraiment pressée de jouer avec lui... Il est ravi, enchanté, il savoure... la contrainte, mes quelques caresses bien placées, ses tétons douloureux, son sexe emprisonné... 

Je le quitte alors quelques instants pour aller me doucher, chose vite faite car je suis impatiente de retourner près de lui pour le malmener, mais pas avant d'être passée chercher "la suite"...



En revenant m'installer à ses côtés, je prends bien garde à ne pas renverser le verre que je viens de remplir d'eau glacée. 

J'y trempe mes doigts et dirige ma main vers mon jouet... Il sursaute violemment lorsque je passe mes doigts mouillés de cette eau -froide- sur son sexe -chaud-... 
Sensation douce et agréable de l'eau, rafraichissante après cette soirée flirtant avec les 30°C, cela l'excite bien plus que je ne l'aurais pensé... et j'en suis ravie... 

Je le caresse à divers endroits comme cela, mouillant mes doigts régulièrement, le titillant de plus en plus, allant même jusqu'à souffler un peu afin de produire un effet Kisscool ...

 Je claque de temps à autre la boucle de sa laisse sur sa verge. Il sursaute, il est terriblement excité par la situation et ce que je lui fais "subir"... il est aux anges et tremble beaucoup tellement le plaisir, la frustration, l'envie sont là... et ça me fait un effet boeuf...

Ne tenant plus je décide d'en profiter pour sortir mon "autre jouet", en silicone celui là...
Je présente à sa bouche cet objet qu'il connait bien : mon god préféré. "Il est pour moi cette fois" lui dis-je à l'oreille... 

Il le lèche comme il se doit et le rend ainsi tout à fait lubrifié et disposé à rejoindre mon intimité. 

Je joue donc de mes deux instruments maintenant, l'un en moi, l'autre face à moi. Mon plaisir me rend beaucoup plus expressive et mes râles ne font qu'augmenter un peu la chaleur qui règne déjà dans la pièce. 


Il est bien connu que nous savons faire plusieurs choses en même temps... bien pratique ! 

Une main sur son sexe, une autre agitant l'accessoire siliconé et titillant mon clitoris.

Je m'excite d'avantage en passant ma langue sur sa verge, elle laisse sur son sillage une certaine chaleur, réchauffe ainsi son sexe refroidi par l'eau. 

Je joue clairement de la sensation de chaleur puis de froid... Il est au bord de l'explosion, il tremble beaucoup et doit se contrôler. 

Une goutte de sperme perle alors car je n'en puis plus et joui ainsi à coté de lui. L'orgasme est venu vite, et bien, et bon, et intense... la liste pourrait être longue. 

Ayant une bonté bien connue (lol), je lui détache les poignets, lui laissant ainsi la possibilité de se masturber devant moi et de prendre, lui aussi, un peu plus son pied. Il vient vite et abondamment. Je le détache, nous retournons dans le salon, je m'allume une cigarette post-orgasmique et le prend dans mes bras, vidée par ce moment si intense.

Quel pied ! 

J'avoue et reconnait avoir fait très fort, je ne suis pas peu fière, il peut à peine parler tellement ce fut intense, c'est amusant et plaisant de le voir sortir peu à peu de son état second. Je regarde l'heure... ah oui tout de même ! 

Cela m'avait semblé passer en un battement de cils, mais que nenni : 1h30 de jeu. Ah ouais quand même... 

Pour une fille pressée, excitée et impatiente, je dois bien reconnaitre que je sais profiter et faire durer le plaisir... 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà mon Cher Lecteur, est ce que cela te met en appétit ? Un petit chaud-froid ? :)



Clic clic


A bientôt,
Dame Karine

6 commentaires:

  1. Bonjour Dame Karine :)

    Je vous laisse un petit commentaire car il n'y a aucun alors que cet article en mérite bien plus !!
    Je connu votre blog via une annonce de vous sur un tchat de rencontre sm, j'ai même eu le privilège d’échanger un peu avec vous !! C'est moi qui vous parlez que je suis du 64.

    Au réel plaisir de vous lire !!

    RépondreSupprimer
  2. pommes d'amour10 août 2013 à 16:31

    Bonjour Dame Karine. oui, moi, bon vous me connaissez un peu, mais vous restez ancrée en moi, allez savoir pourquoi. Finalement, je m'étais dit que si je n'allais plus sur un certain site, cela passerait, mais je me trouve ailleurs et vous êtes encore là ! Rires.
    Non, plus sérieusement, plus je vois la photo de ce soumis et plus je me dit que finalement, vous aviez raison sur le physique. Et du coup, j'ai moins de regret. Je vous souhaite le meilleur.

    RépondreSupprimer

  3. @pommes : Haha la photo de ce soumis ?
    il s'agit du jardinier d'un des personnages phare de Desperate Housewives... on peut toujours rêver non ?! :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Maîtresse,
    Quel plaisir et surtout quel honneur de voir se mémorable rendez vous pour vous servir raconté par vos soins.
    La lecture de se récit me remet au jour de se rendez vous ou j ai eut l honneur de vous servir de jardinier et de jouet.
    Cela fait parti des moments que l on ne peut oublier en temps que soumis tellement la domination cérébrale et physique était très poussée et tres enivrante.
    Avoir était choisi comme soumis et devoir vous servir et vous obéir les yeux fermés est pour moi un grand honneur et je ne vous en remercierai jamais assez.
    Je vous appartient corps et âme Maîtresse.
    Votre fidèle soumis.

    RépondreSupprimer
  5. Tiens mon soumis ! :)

    Je te remercie pour ce commentaire, même si quelques fautes d'orthographe viennent un peu ternir le tableau... Je te ferai corriger ça sous la cravache ! ^^

    Oui ce moment fut intense, pour toi comme pour moi, une belle parenthèse de plaisir et de complicité dans ce monde de brutes...
    A bientôt mon soumis

    RépondreSupprimer
  6. une commentaire un peu tardif .... en me promenant dans la forêt près de chez moi, je me suis toujours dit que la nature et la soumission devaient faire bon ménage .... je sais désormais que cela est vrai vu le tableau que vous décriviez Madame Karine .... un tableau bien éloigné de celui du jardin d'Adam et Eve ... mais qui n'en est pas moins paradisiaque ..

    RépondreSupprimer

Fais l'amour à ton clavier et laisse moi un commentaire... ;-)